Recettes Marocaines

Comme chaque année, mon chéri a tenu son mois de Ramadan. Cela fait maintenant 3 ans que je partage ma vie avec lui, et se mélange de culture m’a permis de découvrir beaucoup de choses et surtout la riche variété gastronomique marocaine.

Le mois du Ramadan est vraiment l’occasion de se réunir dans une ambiance conviviale, chaleureuse et unique. Contrairement aux autres années où nous passions le mois du Ramadan proche de notre famille, cette année, mon chéri était seul avec moi. Alors afin de participer à ma manière, à ce mois saint, j’ai eu envie de m’initier un peu plus à la gastronomie marocaine et lui préparer de bons plats cuisinés et savoureux. 

article maroc.001.jpeg.001

Je vous propose donc un petit retour sur mes premières recettes marocaines. J’ai essayé de garder au maximum les recettes traditionnelles. J’ai seulement adapté un mode cuisson  à mon matériel de cuisine. Notamment l’utilisation du Cookeo qui m’a été d’une aide précieuse. Et bien sûr mes bonnes habitudes d’une cuisine la plus saine et la moins grasse possible ont pris le dessus. J’ai donc diminué, voire même parfois supprimé les quantités d’huile et de matières grasses dans certaines recettes.

Parmi les plats emblématiques que nous retrouvons le plus souvent et que j’ai donc réalisés :

L’harira Fassia ou marocaine : C’est une soupe à base de légumes secs, de tomates, et de viande (ici du boeuf). Habituellement préparée dans une marmite, moi je l’ai faite dans mon super Cookeo, et cela ne semble pas avoir changé grand-chose. En plus d’être délicieuse, elle est très réconfortante après une journée de jeun. Bien nutritive elle permet de tenir facilement les 24 heures suivantes. Pour l’accompagner, j’avais préparé des petits pains farcis aux olives. Ma recette d’harira marocaine

tajine fin2 (1 sur 1)-2
Tajine de sardines chermoula

Les tajines : À la base, le tajine est un terme qui désigne un plat de cuisson en terre.  Mais aujourd’hui, ce terme désigne plutôt le nom d’un plat traditionnel marocain. C’est un peu comme un ragoût de viande ou de poisson longuement mijoté et accompagné de légumes et surtout d’un savoureux mélange d’épices. D’ailleurs, la base même de ce plat est l’assaisonnement et plus on laisse mijoter, meilleur c’est. Il existe une grande variété de tajines : légumes, viandes, poisson et crustacées. J’ai déjà eu l’occasion de goûter un tajine de poulet et citrons confits. Ainsi que plusieurs tajines à base de viande de boeuf et de veau. Pour changer un peu, et surtout parce que mon chéri adore le poisson, j’ai opté pour un tajine de sardine à la Chermoula : une marinade marocaine qui se compose d’un mélange de coriandre, cumin persil, ail, paprika, citron et huile d’olive. 

couscous 1 (1 sur 1)
Couscous au poulet

Les couscous : Haaaaa le couscous 🙂 ! J’ai eu l’occasion de goûter un vrai couscous avec la semoule cuite à la vapeur en plusieurs fois, une viande succulente et des légumes ultas fondants. Il existe une infinité de couscous. Uniquement avec des légumes, ou bien du poulet, de l’agneau, du bœuf et même du poisson. Pour mon premier essai, j’ai choisi la version la plus simple, celle au poulet. Bien entendu, un couscoussier est indispensable pour faire un vrai couscous. Mais je n’ai pas encore eu l’occasion d’en acheter un, j’ai donc modifié la préparation. J’ai utilisé le Cookeo pour la viande et les légumes et j’ai préparé la semoule à part. On ne peut donc pas parler d’un véritable couscous, mais le goût était là ! Puis ça dépanne bien quand on manque d’équipement mais que l’on veut quand même faire plaisir à son chéri. Ma recette de couscous au poulet

pastilla-poulet-amande (1 sur 1)
Pastilla au poulet et amandes

Les pastillas : C’est un plat arabo-andalou. Au Maroc, la pastilla est un plat très apprécié et traditionnel lors des réceptions ou des mariages. Il existe plusieurs variantes de la pastilla. Salée ou sucrée elle est constituée de feuilles de briks. La plus traditionnelle est à base d’oignons et de pigeons, mais de plus en plus nous retrouvons du poulet, de la pintade ou encore, des fruits de mer. J’ai choisi une pastilla (sucrée/salée) aux amandes. On y retrouve le fondant du poulet, le croquant des amandes et le croustillant des feuilles de brick. Cette version est juste un vrai bonheur gustatif !

Les briouats : Le briouate est une sorte de samoussa marocain. Il est composé de feuilles de brick et peut étre farci salé ou sucré. Très facile et rapide à préparer, c’est de petites gourmandises parfaites pour le Ramadan. Ils sont parfaits pour accompagner la fameuse soupe Harira ou une bonne salade. Sinon en entrée, en apéritif ou en desserts. J’ai réalisé plusieurs versions. Une salée à base de viande hachées épicées et d’oeufs. Puis une version plus gourmande à la banane et au chocolat :). Habituellement cuitent dans une poêle avec de l’huile, pour ma part, j’ai opté pour une cuisson au four. Parce qu’il ne faut tout de même pas abuser des bonnes choses 😉 ! 

N’oublions pas non plus les délicieux pains marocains et les crêpes farcies, msemen … Il y a aussi une grande variété de gâteaux mais souvent très sucrés et gras. Je n’ai pas encore testé de recette, mais je compte bien essayer un jour de faire des gâteaux marocains diététiques 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s