À la découverte des Sushis !

Aaaaah les Sushis ! C’est une longue histoire d’amour pour beaucoup d’entre nous. Dire que j’ai mangé mes premiers Sushis il y a seulement 3 ans et que, pendant des années, je suis restée dans l’ignorance de cette gourmandise. Je n’étais d’ailleurs pas la seule, puisque mon chéri ne connaissait pas non plus. D’ailleurs son cas est encore pire que le mien. La première fois que j’ai mangé japonnais Aie Aie Aie … je suis devenue accro ! Ce qui n’était pas le cas de Monsieur, qui n’a pas trop aimé le poisson cru. Aujourd’hui c’est bien différent, puisqu’il est devenu encore plus fan que moi et notre besoin de Sushi est devenu quasiment Hebdomadaire 🙂 !

sushi-(6-sur-6)

Si j’écris cet article aujourd’hui, c’est parceque depuis quelque temps nous entendons toutes sortes d’horreurs sur les Sushis : « Les sushis, plus caloriques qu’un Big Mac », « Manger des sushis, nuirait gravement au cerveau ». Je me suis donc intéressée aux apports nutritionnels des Sushis afin de remettre les points sur les « i » et vous donner quelques conseils pour vous faire plaisir sans complexe. 

Pour la petite histoire des Sushis :

Si les habitudes alimentaires japonnaise se veulent diététiques et équilibrées, le sushi que nous connaissons nous, n’est pas exactement celui qui est servi au Japon. Le sushi que nous mangeons aujourd’hui est une version « fast food » des vrais sushis japonais.

sushi-(3-sur-6)

À la base le riz à sushi n’était qu’un moyen de conservation du poisson. Il n’était absolument pas consommé. Au 17ème siècle les habitants d’Edo (aujourd’hui Tokyo) eurent l’idée d’ajouter du vinaigre de riz et les gens prirent goût à l’association poisson-riz-vinaigrette. C’est au 19ème siécle qu’a apparu le sushi tel que nous le connaissons. Un morceau de poisson cru posé sur un doigt de riz pressé et vinaigré.  Cette version de sushi était beaucoup plus adaptée à notre mode de vie sédentaire. Les Japonnais pouvaient alors les manger avec leurs mains et les transporter partout avec eux. C’est cette forme-là qui est devenue populaire à travers le monde entier et dont nous nous régalons aujourd’hui !

Les Sushis : composition et nutrition

LE RIZ  

Contrairement aux idées reçues, le riz classique ne fait pas grossir. Il favorise la sensation de satiété et est idéal pour garder la ligne. Riche en minéraux il est très important pour le fonctionnement de notre organisme. Mais attention le riz gluant utilisé dans les sushis n’est pas aussi nutritif. En effet, on le cuit plus longtemps pour le rendre gluant ce qui fait monter son Index Glycémique. De plus, son assaisonnement à base de vinaigre de riz et de sucre le rend davantage plus calorique que le riz classique. 

LE POISSON CRU :

Le poisson est considéré comme le symbole d’une alimentation saine. Il apporte autant de protéines que la viande, mais avec beaucoup moins de matières grasses.  Il est faible en gras saturés et est une source de bon cholestérol : 3, 6 et 9, qui agissent sur l’humeur, le bien-être et réduit les risques de maladies cardio-vasculaires et les cancers. Les poissons dits « gras » (saumon, thon, maquereau…) apportent d’ailleurs davantage d’oméga-3 que les poissons maigres. 

LES ALGUES : 

Les feuilles d’algue, présentes notamment dans les makis ou temaki, sont peu caloriques et riches en protéines. Elles contiennent des minéraux puissants comme de l’iode, du magnésium, du calcium, du fer ou encore des antioxydants. Enfin, elles ont une excellente teneur en fibres ce qui en fait un bon coupe-faim naturel

sushi-(4-sur-6)Les points négatifs des Sushis :

  • Le riz à Sushi est sucré et relativement calorique contrairement au riz « classique »
  • Les poissons utilisés sont souvent des poissons gras
  • La sauce soja : très salé avec en moyenne 1000mg pour 1 cuillère à soupe
  • Sauce sucré : très sucré : en moyenne un morceau de sucre pour une cuillère à soupe

Les biens-faits des Sushis :

  • L‘association Algues – Riz (deux aliments longs à digérer) permet de repousser la faim et limite les grignotages
  • Le poisson cru joue sur l’humeur, le bien-être et réduit les risques de maladies cardio-vasculaires et les cancers
  • C’est juste SUPER BON et se faire plaisir fait du bien au moral  😛

sushi-(1-sur-6)

Quelques conseils de consommation 

Pour ceux qui souhaitent faire attention à leur ligne, qui culpabilise lorsqu’ils se font un petit plaisir et surtout pour ceux qui sont diabétiques ou qui sont au régime. Voici quelques conseils pour vous faire plaisir :

  • Préférez le riz brun au riz blanc 
  • Limitez les poissons gras : préférez les plats à base de daurade, de seiche ou de crevette
  • Limitez le riz : préfèrez les sashimis aux sushis et les makis aux california rolls

Mais n’oubliez pas c’est important de se faire plaisir !

Le tout reste de le faire en modération 🙂 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s